Accueil > COMPORTEMENTS > Plus d’un Français sur deux (...)

Plus d’un Français sur deux ne connaît même pas le prénom de son voisin de palier

Les Français seraient-ils des sauvages ? A en croire ce sondage pour le moins surprenant, oui ! 52,5% des Français ne connaissent pas le prénom de leur voisin de palier.

Publié ou mis à jour le jeudi 8 septembre 2016 par

Plus d'un Français sur deux ne connaît même pas le prénom de son voisin de palier
94
0
0
0

Alors, quelle qualité est la plus appréciée chez un voisin ? Le voisinage est-il un facteur déterminant lors d’un acte d’achat ou de location d’un bien immobilier ?

47 % des Français avouent ne pas connaître leurs voisins. Ils sont 17,7% d’entre eux à ne pas les connaître du tout et 29,3% à les connaître brièvement. À l’inverse, 8,3% des sondés connaissent très bien leurs voisins.

Près de la moitié des sondés ont de bons rapports avec le voisinage. Ils sont 4,1% à répondre ne pas avoir de bons rapports du tout avec eux. 64,9% des Français estiment pourtant qu’il est important, voire très important de bien s’entendre avec ses voisins.

La moitié des personnes interrogées indiquent faire confiance à leur voisinage pour des sujets peu importants. Et 27,4% répondent faire totalement confiance à leurs voisins.

L’étude révèle également que plus d’un Français sur deux ne connaît pas le prénom de son voisin de palier.

Connaissez-vous le prénom de votre voisin de pallier ?
Réponses Pourcentages
Oui 47,5%
Non 52,5%

 Les voisins se rendent service

Bonne nouvelle tout de même en matière de lien social, la moitié des répondants ont indiqué qu’il leur arrive d’échanger des services avec leurs voisins. Il s’agit le plus souvent de prêt de matériel (44,6%), d’alimentaire (22,9%), et de babysitting (10,2%).

En matière de qualité, celle la plus recherchée chez un voisin est l’amabilité (50,7%) puis la discrétion (34,1%). Du côté des répondants, on estime avant tout être un voisin respectueux (53%), sociable (25,7%). 10,7% avouent quant à eux ne pas se sentir impliqués.

Lorsque survient un problème dans les parties communes de leur immeuble, près de 60% des sondés déclarent en parler avec leurs voisins. Un moyen comme un autre d’échanger !

Lorsque vous avez un problème dans les parties communes de votre immeuble, en parlez-vous avec vos voisins ?
Réponses Pourcentages
Oui 59,6%
Non 27,5%
Non concerné (n’habite pas dans un immeuble) 12,9%

 Les nuisances sonores, le litige le plus courant

Si pour 48% des Français, aucun problème n’est à déplorer avec son voisinage, 37,2% se plaignent en revanche de nuisances sonores.

Seulement 15,9% des personnes interrogées par CityLity indiquent pratiquer des activités avec leurs voisins. Il s’agit avant tout d’activités culinaires (11,8%), d’activités sportives (7,6%) et d’activités culturelles (5,2%). 41,9% des Français confessent en outre avoir déjà invité ou été invités chez leurs voisins.

 Rentrée 2016…

Et puisque la rentrée est marquée par de nombreux déménagements, plus d’un Français sur deux (57,4%) souhaite se présenter à ses voisins au mois de septembre. Il faut dire que le voisinage est un facteur très important en matière d’achat / de location d’un logement (55,4%).

La rentrée est souvent synonyme de déménagement ! A cette occasion, la BigApp® CityLity, (Voir la vidéo de présentation : http://bit.ly/videoCityLity2) première application citoyenne, qui a pour vocation de faciliter le quotidien de l’habitant, chez lui et dans sa ville, a mené une vaste étude sur le comportement des Français à l’égard de leurs voisins. Fondée en 2014, CityLity facilite entre autre, le quotidien de l’habitant chez lui et dans sa ville. L’objectif étant de générer de l’efficacité via la création de lien social, la participation, la mutualisation et l’échange de petits services entre particuliers.

 À propos de CityLity

Créée en 2014 par André May et Benoit Waeckerlé, la start-up CityLity a pour ambition de devenir l’outil de référence de gestion communautaire pour la ville et les gestionnaires d’immeubles, mais également une source d’informations instantanées et un média de communication pour tout individu, qu’il soit citoyen, visiteur ou passant. Avant son déploiement dans la France entière, l’application a fait l’objet de plusieurs mois d’expérimentation à Limoges et dans le 9ème arrondissement de Lyon, suivi d’un lancement réussi sur Lyon et Clermont-Ferrand.
CityLity rassemble aujourd’hui 12 collaborateurs et prévoit d’intégrer plusieurs nouveaux talents en 2016. La start-up prévoit un chiffre d’affaires supérieur à 500 000 euros d’ici fin 2017 ; en cours d’équipement : 6 000 appartements à Lyon, 18 000 à Nantes, 2 000 à Limoges, 3 000 à Paris et plus de 10 000 à Douai, Orléans et banlieue parisienne.

Stats sur cette stat : Plus d’un Français sur deux ne connaît même pas le prénom de son voisin de palier

Donnez une note à cette stat (sur 5) :
1 vote
Organisme à l'origine de cette stat : CityLity
Indice de reprise dans les médias :
CO2 produite par cette stat : 12 Kg de CO2
Popularité de cette stat : 29 % d'une popularité maximale de 4.
Facteur de lisibité relatif de cette stat : 722 / Jour